On vous avait promis une école magnifique. Mais ce n'est pas exactement un rêve. Là-bas, les élèves ne sont plus aussi sages. Mais viendrez-vous tout de même vous y inscrire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
▌Messages : 192
▌Date d'inscription : 03/06/2010


F*ck my life!
▌Groupe: Rebel
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMar 29 Juin - 19:10

Chapitre Premier ; " L'intelligence d'un homme vient de sa capacité à se connaître . Si tu ne te connaît pas , c'est que tu n'as pas accomplit ta Légende Personelle , celle qui consiste à regarder l'âme du monde ''



    Assumer le fait d’aimer les hommes , c’est une chose assez difficile . J’éprouvais énormément de difficultés à endosser le poids de cette sexualité spécifique qui engendrait souvent une répudiation de notre société , bien trop conformiste pour admettre qu’un homme en aime un autre . Mais difficultés venaient également du fait , qu’un jour , j’avais dit à mon père que si les rumeurs concernant son éventuelle homosexualité était vraie , il me dégoûtait ; alors que j’étais comme lui . Ma principale crainte résidait au niveau des autres garçons du pensionnat . Les filles étaient généralement plus en confiance avec un bi/homosexuel , mais , j’avais peur d’être rejeté par les garçons , qui craindrait que je les drague . C’est pour cela que je gardai le silence sur les questions que je me posaient , afin d’éviter les moqueries et l’isolement .
    C’était une fin de journée comme une autre . Journée banale . A vrai dire , tout les jours se ressemblaient ici et cela était lassant . J’allai passer trois années à me lever , m’habiller , aller déjeuner , suivre un cours double d’algèbre puis un cours double de langues , manger , prier , écouter la professeur d’histoire géographie . C’était tout les jours la même chose . Je m’en lassai déjà et j’avais peur de ne pas réussir à tenir trois années d’études ici . Le besoin de s’isoler , de faire le point sur tout cela m’avait poussé à venir m’isoler dans la salle commune , où se retrouvait généralement tout ceux qui aimaient étudier jusqu’à pas d’heures . Je m’assis à une table , croisant les bras sur celle – ci et fourrant ma tête dedans . Milles et unes interrogations encombraient ma tête . Comment allais – je faire mon come – back , ma révélation si j’étais réellement homosexuel ? Une femme voudrait – elle d’un homme qui aime des individus des deux sexes ? La société accepterait – elle ma sexualité , débridée ? C’est alors que la grande porte s’ouvrit , et me tira de mes rêveries . Une jeune fille entra dans la salle , les bras chargés de livres divers . Elle en fit d’ailleurs tomber un mais ne le remarqua pas . Je me levait alors , le ramassa et me dirigea vers la table où elle s’était installée . Je toussotait et déclarait :

    Ce livre t’as échappé …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 92
▌Date d'inscription : 29/06/2010
▌Localisation : Dans la bibliothèque


F*ck my life!
▌Groupe: Revolt is my ennemy
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMar 29 Juin - 20:33

Tamina && Kimberley,
Premier Contact

Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' 100629073355212599Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' 100629073246686258
Feat. Tamina E. Turner && Kimberley A. Stevenson



    C’était la première fois pour moi que je me retrouvais dans une école pour faire mes études, j’avais tellement pris l’habitude d’avoir des professeurs particuliers pour moi toute seule, que je restai ébahit devant l’établissement pendant quelques minutes dès que je le vit. C’était impressionnant comment c’était grand, je n’avais jamais vus pareil lieu destinés aux études !!
    De plus, ce qui me changeai était le nombre de jeunes de mon âge, ils étaient sûrement des milliers à avoir cours ici tout comme moi. Bien entendu il m’était déjà arrivé dans ma vie de côtoyer des adolescents de mon âge, mais seulement de mon milieu et qui étaient elles aussi des Mannequin. Je n’avais jamais approché d’hommes d’aussi prêt et cela m’intimidait quelque peu.
    J’avais donc pris mon courage à deux mains, et avait essayer de me fondre dans la masse, heureusement que ma meilleure amie était là, et que nous étions ensemble dans les chambres !! Que pourrais-je faire sans elle franchement ?? Cette dernière est un peu plus folle que moi, et aime faire la fête, mais à part cela je la considère comme ma sœur, je l’adore !! Elle voulait ABSOLUMENT se trouver un copain cette année, ou plus, cela m’étonnai d’elle, mais pour ma part je ne dis rien, car… Je n’ai jamais eu de petit ami, je n’ai jamais embrassé un homme de ma vie… Mon métier de Mannequin me prenait trop de temps pour ses futileries. Et même si je suis promise à quelqu’un que je déteste, je ne compte pas me faire le premier venu. Se serait une honte pour ma famille, et la presse à scandale se ferais une joie de d’insulter mon rang de Princesse d’ Espagne.

    Mais malheureusement pour moi, aujourd’hui j’étais seule, et oui, j’avais décidé de me repérer un peu dans le lycée, histoire de prendre mes repaires. Et là j’eus le droit à pas mal de surprises. En effet, je suis quelque peu célèbre car étant le mannequin la plus jeune de ma génération, mais aussi pour mon milieu social, beaucoup de gens me connaissent. J’eus donc le droit à des regards toisant, des insultes, des rires derrières mon dos, mais aussi à des sourires, des compliments, des exclamations de joie, et même des demandes d’autographe…
    J’ai l’impression que je risque de passer une année inoubliable !!
    Après être passée dans la Bibliothèque pour prendre quelques bouquins philosophiques, bon d’accords, j’en est prie une vingtaine, parlant de pleins de sujets différents, mon amour de la lecture est tel que je pourrais passer des nuits blanches à lire… Bon cela mis à part, je me dirigeais ma pile de savoir dans les bras vers la Salle Commune, qui d’après ce que j’ai pus entendre sert à pleins de choses, comme par exemple être tranquille.
    Le plan de l’école dans une main un peu encombré je me rendis à cette salle, heureusement que je ne croisai personne dans les couloirs cette fois ci.
    Un jeune homme se trouvant devant moi eu la bonté de m’ouvris la porte, et j’entra en titubant, car j’avais manqué de tombé il y à a peine cinq secondes.
    Je m’installai sur une table vide, les posa tous, soupirai en replaçant mes cheveux châtains aux reflets or en place, lorsque j’entendis une voix masculine me dire :


    « Ce livre t’as échappé… »

    Je me tournai vers cette personne et fus surprise par sa singulière beauté, toutefois je ne marquai pas cette expression sur mon visage, seul mes yeux si expressifs pouvaient me trahir.
    Je lui souris gentiment en reprenant le livre, examinai si il avait été abîmé, heureusement non, et le reposa sur la pile.
    Je me tournai de nouveau devant le jeune homme, et le remercia, c’est tout de même la moindre des choses :


    « Veuillez excuser ma maladresse, je vous remercie de me l’avoir restitué en main propre, cela est très généreux de votre part Monsieur »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 192
▌Date d'inscription : 03/06/2010


F*ck my life!
▌Groupe: Rebel
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMar 29 Juin - 21:10


    « Veuillez excuser ma maladresse, je vous remercie de me l’avoir restitué en main propre, cela est très généreux de votre part Monsieur » . Son innocence me fit rire . Elle semblait frêle et angélique . Ici , plus personne ne se vouvoyait . Certes , c’était là « coutume » qu’imposait la société mais nous partions tous du principe qu’entre jeunes , il valait mieux se tutoyer afin d’instaurer un climat plus convivial . Ses yeux étaient pétillants et très beau , au passage . Son physique était vraiment des plus avantageux , digne d’une égérie . Je fis un sourire en coin avant de m’asseoir sur le banc , face au sien . La demoiselle paraissait vraiment appartenir à la haute bourgeoisie , celle dans laquelle j’avais été élevé même si cela ne se voyait pas ici , au pensionnat . Je m’appuyai sur ma main et déclarait ;

    Heu … Charmante demoiselle dont l’identité m’est inconnue , je t’autorise à me parler à la première personne du singulier . Je suis conscient que ton rang social ne t’autorise pas à parler à un inconnu de cette manière là , mais comme je vais te donner mon identité , je ne serai plus un inconnu . Kimberley Andrew Stevenson , fils du président du Sénat et toi ?

    J’avais parlé , un peu trop d’ailleurs . Mais j’étais jeune et candide , et , parler pour rien dire ou dire quelque chose de futile était une de mes activités fétiches ! Je craignais d’avoir effrayé cette jeune fille bien élevée avec mon insolence , car oui , parler de la sorte à une inconnue quand on est issu d’un milieu comme le mien , c’est considéré comme de l’insolence . Je baissai la tête légèrement , et sentis le sang me monter aux joues . Je déclara , d’une voix moins assurée et plus solennelle que précédemment :

    Désolé si mes propos t’ont heurtés . Fait le moi savoir si cela est le cas …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 92
▌Date d'inscription : 29/06/2010
▌Localisation : Dans la bibliothèque


F*ck my life!
▌Groupe: Revolt is my ennemy
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMer 30 Juin - 12:44

    Je m’étais bien rendu compte en arrivant ici, que Wild School, l’école la plus renommée d’Angleterre, où le taux de réussite est de fois plus important que à Hardware, et où tous les élèves sont destinés à une brillante carrière ; apparemment tout avait changé en seulement quelques années, maintenant il y a des sortes de Révolutionnaires ayant des idées anarchiques, faisant des fêtes au lieu de travailler, et se droguant, fumant et buvant de l’alcool à volonté, et couchant n’importe où avec n’importe qui. Ses personnes là détruisent la si belle image de Wild School.
    En me rendant compte que cela, je failli tomber dans les pommes, c’est vraiment du beau n’importe quoi tout cela !! Heureusement qu’il existe encore dans se caste monde des gens comme moi, qui trouvent attrayant d’étudier et de lire pour se cultivé où juste par curiosité.
    Et bien aujourd’hui ma curiosité avait été tel que j’avais emprunter une vingtaine de livre à la bibliothèque, certains diront de moi que je suis folle ou dingue, mais ce genre de personnes ne seront que des incultes, donc je me moque bien de ce que l’on peut dire dans mon dos.
    Je m’étais donc diriger vers la Salle Commune où je pourrais bouquiner tranquillement tous le reste de l’après midi, avant de me remettre à réviser pour les cours de demain.
    Une fois entrer, je m’installai sur une table non loin, elle était vide, je m’étais donc décider à l’occupée, surtout qu’il y avait de largement la place pour moi et mes livres.
    Quelques secondes plus tard, un jeune homme m’interpella et me rendit un livre que j’avais sans doute fait tomer par terre, vu ma maladresse cela ne m’étonnait guère.
    Je le remerciai donc, mais je vis à l’expression de son visage que quelque chose clochait dans ce que je lui avais dit… Je réfléchis, mais ne voyais pas, je m’étais exprimé correctement, d’une voix calme et douce comme à mon habitude, sans aller trop vite…
    Devant ma mine de gamine, le jeune inconnu de fit un petit sourire que je lui rendis naturellement, puis ce dernier s’installa devant moi sans que je lui en donne la permission… Puis j’eus la réponse à mon interrogation :


    « Heu … Charmante demoiselle dont l’identité m’est inconnue, je t’autorise à me parler à la première personne du singulier. Je suis conscient que ton rang social ne t’autorise pas à parler à un inconnu de cette manière là, mais comme je vais te donner mon identité, je ne serai plus un inconnu. Kimberley Andrew Stevenson, fils du président du Sénat et toi ? »

    C’était pour cela !! Je l’avais vouvoyé, ce qui l’avais mis quelque peu mal à l’aise, c’est vrai que j’avais remarqué que tout le monde se tutoyait en ses lieux. Mais vus que l’on m’avait instruit cette manière de respect dans mon enfance, je l’utilise même en compagnie de personne de mon âge… Qu’elle empotée !! Si c’est comme sa que tu veux essayer de te faire des ami(e)s, c’est pas gagnée ma belle !!
    Sa manière de me parler me fit rigoler d’un rire cristallin et quelque peu rougir.
    Je m’installai correctement, droit comme un I, les vêtements bien mis, je poussai la tour de bouquins ver la droite, contre le mur, avant de mieux le voir et de lui répondre :


    « Eh bien, j’ai toujours vouvoyé les gens que je ne connais point, cela est une forme de respect envers mon interlocuteur, mais si vous… tu le souhaites, je vais te tutoyer.
    Heureuse de faire votre… ta connaissance Kimberley.
    Excusez moi, heu… excuse moi de ne pas mettre présentée avant, je me nomme Tamina Elizabeth Turner, ma mère est le cousine du Roi d’Espagne je suis donc une princesse de ce pays, et mon père est un grand aristocrate Anglais. »


    Nous étions un peu du même milieu, malgré que j’aie du Sang Bleu dans les veines contrairement à lui, ce qui me donne un rang un peu plus élevé. Mais bon, nous ne sommes plus au Moyen Age, donc cela n’a point d’importance maintenant…

    « Désolé si mes propos t’ont heurtés. Fait le moi savoir si cela est le cas … »

    Me dit-il en rougissant quelque peu après avoir baissé la tête.
    Je me mordis la lèvre pendant un quart de seconde, car Kimberley était vraiment adorable à se moment, je pense que je me suis de suite prise d’affection pour lui. Holà Tamina !! Calme toi, apprend déjà à le connaître, ne t’emporte pas trop vite !! Il peut très bien être un rustre !!


    « Ne t’inquiète point, c’est moi, j’ai une façon de parler et de me comporter un peu démodés pour les jeunes de mon âge… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 192
▌Date d'inscription : 03/06/2010


F*ck my life!
▌Groupe: Rebel
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMer 30 Juin - 13:21


    La jeune fille m’expliqua alors qu’elle avait toujours eut l’habitude de vouvoyer les gens qui lui étaient inconnu , que c’était selon elle une forme de respect mais que si je le souhaitai , elle allait me tutoyer . Puis , elle se présenta et tout devint clair dans ma tête . Elle s’appelait Elizabeth Tamina Turner et était une parente du roi d’Espagne ! Cela expliquait les raisons de son attitude très distinguée . J’avais déjà côtoyer des gens provenant d’une cours royale , mais tous semblaient moins …rigoureux concernant les règles . Cette jeune femme semblait affectueuse et je craignais qu’elle soit un peu perdu ici , au pensionnat , où l’atmosphère n’était pas si studieuse que le disait la brochure d’inscription . « Ne t’inquiète point, c’est moi, j’ai une façon de parler et de me comporter un peu démodés pour les jeunes de mon âge… » . Cela ne servait à rien de s’excuser . Nous étions tout élevé selon des principes et des règles plus ou moins rigoureuses , instaurée par nos aïeux . Moi même , lorsque j’étais en compagnie de mon père et de ses collègues politiciens , je me devais de parler en employant un langage soutenu et très approprié . Il en allait de la réputation de la famille des Stevenson , qui faisait de la politique depuis le dix – huitième siècles . Un de mes arrières – arrières (…) grand père avait même été durant quelques mois le conseiller d’une des reines du Royaume . Mais cela remontait à loin . Elizabeth était une compagnie agréable et cela me changeait quelques peu de mes autres amis , tous très animés par l’alcool et les substances illicites . Près d’elle , je sentais que je pourrai retourner dans la normalité de ma vie , avant mon inscription ici , et dans la normalité tout court . C’était une idée assez plaisante , d’ailleurs .

    Ne t’excuse pas . Maintenant que tu m’as divulgué ton identité , je comprend pourquoi tu parles de la sorte . Hum … Dis – moi , il n’y a aucunes possibilités que tu accède à un quelconque trône ou non ?

    Si cela se trouvait , je parlai avec une future princesse , une future reine qui allait reigner sur un pays voisin de l’Angleterre ! Bien que la monarchie ai laissée la place à la république ou autre régime politique . Mon regard se posa soudainement sur sa pile de livres , qui était immense ! Parmi toutes ses œuvres se trouvait l’Odyssée , écrite par Homère . Je ne pu m’empêcher de le prendre et d’en regarder la couverture . J’adorai ce livre malgré le fait qu’il soit plutôt ancien et rébarbatif !

    Tu l’as déjà lu ? C’est mon œuvre préférée …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 92
▌Date d'inscription : 29/06/2010
▌Localisation : Dans la bibliothèque


F*ck my life!
▌Groupe: Revolt is my ennemy
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyMer 30 Juin - 19:59

    Lorsque je lui dit ma véritable identité, je pus lire sur son visage une expression de surprise qu’il ne pus dissimuler, cela me fit sourire. Et oui, à chaque fois que je dit que je suis une des princesses d’Espagne, tout le monde est hébété par cette nouvelle et leur comportement envers moi change du tout au tout, c’est pour cela que j’ai du mal à me faire des ami(e)s. Il y en à certains qui seront bizarrement gentil et attentionné à mon égard, au petit soin pour moi, pour avoir des cadeaux luxueux ou des voyages dans les pays exotiques ou je ne sais quoi. Tandis que d’autres me voueront une haine immense pour je ne sais quelle raison, peut être qu’ils ne veulent pas être sujet à des caprices venant de moi (choses que bien entendu je ne fais point) ou des futileries complètement fausses à mon sujet.
    C’est pour cela que je me sentis mal, j’avais peur que se jeune homme me juge de suite avant de me connaître, et la question que je redoutais tellement tomba, en même temps j’ai l’habitude :


    « Ne t’excuse pas. Maintenant que tu m’as divulgué ton identité, je comprends pourquoi tu parles de la sorte. Hum … Dis-moi, il n’y a aucunes possibilités que tu accède à un quelconque trône ou non ? »

    Autant être sincère, les gens ne s’intéressent qu’a moi car je suis une princesse, richissime, ancien mannequin, célèbre et peut être future reine d’Espagne…
    Dès que j’entendis sa question, ce fus à mon tour de baisser le tête, je ne pense point que cela l’intéresse vraiment, en j’espère. Qu’allais-je lui répondre ?? Que oui, j’avais de grande chance d’accéder au trône lorsque je me serais marié avec l’homme dont je suis promise depuis ma naissance et que je déteste. Je ne sais pas si je dois être honnête avec une personne que je ne connais que depuis seulement cinq minutes, mais que je trouve toutefois fort sympathique…
    Après avoir réfléchis pendant un certain moment, je relevai la tête, replaçais une mèche de cheveux en place, et décidai de ne pas lui mentir, mais sans lui donner trop de détail tout de même, nous ne sommes pas intimes non plus… Donc de me voix toujours aussi douce et calme j’essayai de paraître sereine :


    « Eh bien, si je ne renie pas la couronne, comme beaucoup de membre de ma famille, effectivement j’ai de grande chance d’être la future Reine d’Espagne, mais je ne sais pas encore.
    Mais dis moi, toi aussi tu viens d’un milieu aisé, pourquoi et comment arrives-tu à parler ainsi, comment dirais-je… « Normalement ?? ». J’ai déjà essayé, mais cela est un exercice assez compliqué pour moi… »


    J’essayai de détourner la conversation, pour qu’il évite de me poser trop de question sur ma possibilité de devenir Reine… Ma riposte était, disons très mauvaise, je dois l’avouer, mais je ne montrai guère mon embarras. Lorsque j’avais des cours d’expression dramatique et comique, on m’a appris à avoir un visage totalement impassible, qui ne montre pas les sentiments. Chose que je fais presque souvent pour ne pas paraître trop émotif, seul mes yeux peuvent me trahir. Mais sa, il faut bien me connaître et être très observateur pour s’en rendre compte…
    Je remarquais soudainement, que l’attention de Kimberley c’était portée sur ma pile de livre, le jeune homme ne pus s’empêcher d’y jeter un coup d’œil, et que fus ma surprise lorsque qu’il pris mon livre préférée, L’Odyssée de Homère !! Je l’avais sûrement lus des millions et des millions de fois !!


    « Tu l’as déjà lu ? C’est mon œuvre préférée … »

    J’en fus d’autant plus bouché bée. Au moins cela nous faisait un point commun.
    Je le regardai avec un joli sourire avant de lui répondre :


    « Cette œuvre me fascine plus que tout, je l’ai lus je ne sais guère combien de fois en Espagnole, et je souhaiterais lire la version Anglaise pour voir si il y à quelques différences ou non »



J'adore ton nouvel avatar ♥
So hot ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▌Messages : 192
▌Date d'inscription : 03/06/2010


F*ck my life!
▌Groupe: Rebel
▌It's my life:
▌My link's!:
Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' EmptyJeu 1 Juil - 10:11

    Le naturel qu’elle employa pour me répondre me surpris . Elle m’expliqua alors que si elle ne reniait pas la couronne , elle avait de grandes chances d’être sur le trône espagnol mais cela , elle ne le savait pas encore . Tamina semblait mal à l’aise de parler de cela et je m’en voulais d’avoir évoquer ce sujet , peut – être trop rapidement . Je ne voulais pas qu’elle croit que j’étais de ceux qui étaient intéressé , qui ne lui en voulait qu’à son argent . Je baissai les yeux sur mes pieds tandis qu’elle continuait de parler . « Mais dis moi, toi aussi tu viens d’un milieu aisé, pourquoi et comment arrives-tu à parler ainsi, comment dirais-je… « Normalement ?? ». J’ai déjà essayé, mais cela est un exercice assez compliqué pour moi… » . J’émis un faible rire et releva la tête pour la regarder .

    Depuis tout petit , Mère évite de m’amener dans les réceptions et diverses autres mondanités parce qu’elle pense que toutes les coutumes , traditions et règles qu’imposent un statut social élevé , ôte l’innocence et le naturelle d’un individu . Je ne vais au réception que très rarement , mais cela va changer à ma majorité . L’autre raison , l’autre explication , je la dois encore à Mère qui a mis un point d’honneur à me faire fréquenter des enfants de paysans afin que je ne sois ni maniéré ni hautain . Comme tu dois t’en douter , Père n’est pas forcement de cet avis là mais comme je ne le vois que très rarement , il ne peut rien faire de plus que ronchonner … T’inquiète pas , cela te viendra en nous fréquentant , j’en suis certain !

    Lorsque j’évoquai mon attirance envers l’œuvre d’Homère , l’Odyssée , la jeune fille fut surprise et même bouche – bée . Avais – je une tête d’abruti , d’inculte pour qu’elle soit aussi étonnée ? Ou étais – ce parce que j’avais seize ans et que ce livre était difficile à lire ? Ou pour une autre raison quelconque ? Elizabeth m’indiqua alors qu’elle l’avait lu nombre de fois en espagnole et qu’elle désirait le lire en anglais , afin d’en voir les différences de traduction . Je lui fit un sourire en coin avant de répondre :

    C’est tout de même un chef d’œuvre de la littérature universelle ! J’aime tellement ce livre que j’ai même du mal à concevoir que certains ici ne l’ont jamais lus ! Dis – moi … Tu pourrais me dire quelques mots en espagnol ? Parce que , je sais que cela peut paraître étrange , je n’ai jamais entendu quelqu’un parler espagnol et je veux voir quels effets produit cette langue et quel accent tu as …


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Vide
MessageSujet: Re: Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami' Empty

Revenir en haut Aller en bas

Tamina &&' Kimberley , premier contact # Tami'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild School :: Le pensionnat :: La salle commune-